Geste 9 : Comment réduire les déchets à la source ?

Engagée dans le programme "zéro déchet, zéro gaspillage",avec le soutien du Ministère de l'Environnement, de l'Energie et de la Mer, la Communauté d'Agglomération encourage les usagers à réduire leurs déchets à la source.

 
Le meilleur déchet, c'est celui qui n'est pas produit.... Or nos choix de consommation influent grandement sur la quantité de déchets que nous produisons.
Consommer autrement, c'est avant tout consommer de façon responsable. Un ensemble de petits gestes que chacun peut accomplir et qui, mis bout à bout, font toute une différence sur la quantité de déchets produits. Suivez nos pistes !
A la maison :
Je colle l'autocollant "Stop pub" : -40kg/foyer/an
Demandez votre stop pub à l'accueil de votre mairie et collez-le sur votre boîte aux lettres. Consultez plutôt les catalogue publicitaires en ligne et épargnez à votre poubelle 40 kg de papier par an ! Vous continuerez de recevoir dans votre boîte au lettre l'information municipale et des collectivités, à laquelle vous avez droit. Les diffuseurs de publicité non adressées ont l'obligation de respecter les autocollants “stop pub”. Si malgré tout vous constatiez des irrégularités, contactez la Direction Développement Durable et Déchets, qui en fera part aux distributeurs. 

Je consomme l'eau du robinet plutôt qu'en bouteille : -12 kg par personne et par an et 170 000 tonnes de plastique économisées
Consommer l'eau du robinet vous permettra de réaliser des économies car elle est beaucoup moins chère que l'eau en bouteille.

Je composte mes déchets de cuisine (épluchures, coquilles d'œufs, filtres à café,...) et de jardin : - 30 % sur le poids annuel de la poubelle d'ordures ménagères
Vous jetez vos déchets de cuisine fermentescibles mais achetez de l'engrais pour vos plantes ou votre potager ? Alors qu'en compostant vos biodéchets, vous réaliseriez un amendement naturel idéal pour vos massifs et légumes. La Communauté d'agglomération vous propose des composteurs adaptés à votre maison ou à votre appartement et un accompagnement pour connaître les règles d'or d'un bon compost.

Je limite le gaspillage alimentaire : - 7 kg par personne et par an.
Chaque Français jette 7 kilos d'aliments non consommés et encore emballés par an, auxquels il convient d'ajouter les restes de repas, fruits et légumes abîmés, pain... soit de l'ordre de 13 kg/habitant/an. Acheter des quantités en relation avec votre consommation, surveiller régulièrement les dates de péremption et ranger votre réfrigérateur en mettant devant les produits à consommer au plus tôt vous permettra de jeter moins d'aliments.

Je dépose les vêtements, maroquinerie usagés dans les bornes du Relais 64 :
Avez-vous pensé que tel vêtement que vous ne portez plus pourrait faire le bonheur d'une autre personne ? En déposant vos textiles, chaussures, maroquinerie usagés dans les bornes du Relais 64 disséminés sur le territoire, vous donnez une seconde vie à ces objets. 2 000 tonnes de textiles sont valorisées chaque années et des emplois locaux sont créés (plus de 40 personnes en poste sur les départements 64, 65, 32 et 40)

J'entretiens et répare (ou fais réparer) mes équipements tombés en panne : - 20 kg par personne et par an
Votre grille-pain ou sèche-cheveux tombe en panne, avez-vous besoin d'un nouvel équipement ou simplement de le faire réparer ? Chaque habitant jette en une année entre 16 et 20 kg d'équipements électriques et électroniques (réfrigérateurs, téléphones, ordinateurs, etc.). Bien des objets pourraient être rénovés plutôt que de jetés. Il suffit parfois de changer un joint… pour produire moins de déchets et favoriser des emplois locaux et de proximité (retoucheurs, cordonniers, réparateurs de vélo…)

Je respecte les doses :
inutile de surdoser, nombre de produits ménagers et d'hygiène sont aujourd’hui concentrés (lessives, nettoyants pour le sol, shampoings, gel douche...), respectez les prescriptions du fabricant mentionnées sur le flacon ou la boîte.
Dans les commerces :
J'utilise un sac ré-utilisable (panier, cabas, tissus) : - 2 kg par personne et par an
Pourquoi utiliser 110 sacs par an pour ses courses, alors qu'un cabas fait aussi bien l'affaire ?
La durée de vie des sacs jetables est courte, en moyenne de 20 minutes. Pour en limiter l'emploi, il suffit de les refuser à la caisse lorsque l'on achète 1 ou 2 produits facilement transportables ou de se servir à la place d'un cabas ou de sacs réutilisables.
Conservez dans votre sac à main des sacs de poche pliables proposés par de nombreux commerces et très pratiques pour les petits achats. De même, conservez dans votre voiture des sacs réutilisables ou des cagettes pliables pour vos «  grandes courses  »,

J'achète les fruits et légumes en vrac, la charcuterie, la viande et les fromages à la coupe : - 2 kg par an et par personne
Quand vous achetez du fromage ou de la charcuterie préemballés, vous jetez l'emballage que vous avez payé. Fromages et charcuteries à la coupe, fruits et légumes au détail, légumes secs, céréales, vis et clous en vrac.... pour éviter les emballages superflus et diminuer vos dépenses.

Je préfère les fruits et légumes de saison :
Parce que vous avez envie de fraises à Noël, êtes-vous prêt à manger un fruit sans saveur ?
Les fruits et légumes de saison sont plus savoureux et goûteux car ils n'ont pas subi une récolte précoce leur évitant une dégradation pendant le transport. Privilégiez aussi chaque fois que possible les productions locales afin de limiter les transports et les émissions de Co2 mais aussi de contribuer au développement d'emplois locaux.

J'achète des éco-recharges pour les produits d'entretien, la lessive, l'assouplissant...  : - 1 kg par personne et par an
Quand il n'y a plus de détergent dans le bidon, vous avez besoin de détergent ou d'un nouveau bidon ? Utiliser les éco-recharges permet de diminuer la quantité d'emballages de 50 à 70% par rapport aux produits classiques et d'économiser ainsi les matières premières nécessaires à la fabrication des emballages.

Je choisis les produits en grand format ou dénués d'emballages inutiles : - 26 kg par an et par personne
Il y a autant de fromage blanc dans un seul pot d'un kilo que dans 8 pots de 125 grammes, le tube de dentifrice avec opercule n'a pas besoin de boîte.... Alors, si la quantité proposée est adaptée à votre consommation, il est préférable de choisir les produits grand format ou qui ont moins d'emballage. Autre avantage, un produit qui comporte moins d'emballage est souvent plus économique.

Je choisis des produits ré-utilisables ou rechargeables :
Rasoirs, stylos, piles… peuvent servir des années ! Cela permet de jeter moins souvent et d'économiser les ressources naturelles utilisées pour élaborer ces produits. Cela limitera aussi la quantité de produits dangereux qui auraient pu être jetés

Je choisis de la vaisselle et des couverts réutilisables pour les repas en plein air :
A la maison, vous ne jetez pas la vaisselle après avoir mangé, alors pourquoi le faire après vos repas en plein air ? Les assiettes et couverts à usage unique surchargent inutilement les poubelles. Pourquoi ne pas investir dans de la vaisselle réutilisable à de multiples occasions : les déjeuners en plein air mais aussi les goûters d’anniversaire, les apéros entre amis, les dîners festifs dans le jardin…? C'est pratique, facile d’entretien, très tendance et tellement plus agréable.
Au bureau :
Je diminue ma consommation de papiers et je limite mes impressions : - 6 kg par an et par personne
Les documents qui traînent à côté de l'imprimante, était-il si important de les imprimer ? L'utilisation du papier a non seulement un coût financier mais pèse aussi sur l'environnement.
Imprimer recto/verso, utiliser le verso comme brouillon, n'imprimer que ce qui est nécessaire et privilégier l'envoi par courrier électronique..... quelques bons réflexes à prendre.
A l'école :
J'utilise des contenants réutilisables pour le goûter :
Pour les boissons, proposer une gourde à la place de bricks individuels ou de bouteilles plastique ; pour les aliments, préférer une boîte hermétique plutôt que l'achat de biscuits ou morceaux de fruits en petits conditionnements. Cela permet d'adapter la quantité au besoin et une fois encore de réduire la dépense car les conditionnements individuels sont plus chers que les gros paquets.

J'utilise le prêt ou l'échange des livres scolaires

Je réutilise certaines fournitures d'une année sur l'autre :
Cartable, trousse, classeur, protège-cahier, gomme, compas, équerre, règle, crayons à papier et de couleur....peuvent servir plusieurs années si on en prend soin. Cela permet aussi d'alléger les dépenses de la rentrée.
 


Nos pistes ne sont pas exhaustives, vous trouverez de nombreux conseils pratiques sur les sites suivants :
Retour