Un chantier peu ordinaire

Retour sur les grandes étapes des travaux de réhabilitation des lieux, de 2009 à 2014.
 
A l'origine, le site vacant offrait un emplacement stratégique, aux portes de Pau, pour devenir un centre de diffusion culturelle, avec de vastes espaces permettant d'accueillir à la fois une salle de concert, des galeries d'exposition et des ateliers de création.

De 2009 à 2012, d'importants travaux engagés par l'agglomération ont permis de remettre aux normes la salle de concert de la Route du Son et de rénover les espaces d'accueil.

Du côté dévolu au Bel Ordinaire, la réhabilitation des lieux, conçue par l'agence ARIACH (Virginie Sautou) et par Patricia Lejeune et associés, a consisté à allier fonctionnalité et sécurité pour accueillir le public dans des conditions optimales, tout en respectant les vestiges de cette architecture industrielle révolue. Ainsi de nombreux éléments ont été conservés et laissés apparents, comme des portes de frigo, des rails de cheminent des carcasses, des faïences...

Le montant global de la réhabilitation des Abattoirs pour l'accueil des espaces du Bel Ordinaire s'est élevé à 5,114 millions d'euros (des travaux à l'équipement complet du site en mobilier et matériel pour les ateliers), financé avec:
  • 3,364 millions d'euros de la Communauté d'agglomération Pau Béarn Pyrénées
  • 1,450 millions d'euros du Conseil général des Pyrénées-Atlantiques
  • 300 000 euros du Conseil régional d'Aquitaine.
Retour